Texte à méditer :   RCKM ? Il y a moins bon mais c'est plus cher !   
Vous êtes ici :   Accueil » FAQ

FAQ

 Guide Cibi

·         Page 2
Certains postes Cibi mobiles ou fixes peuvent intégrer une fonction ROS-mètre au TX.
Cependant, pour une plus grande précision,
il est conseillé d'utiliser un ROS-mètre externe avec un wattmètre pour ajuster ou contrôler le réglage de l'antenne.
Cet appareil se connecte en série entre le TX et l'antenne et requiert un câble d'environ 30 cm avec deux connecteurs PL mâle.

·         À ce point, il faut choisir l'antenne, qui est un composant crucial de la station. Malheureusement, le choix dépend de l'espace disponible, de l'environnement et du budget, souvent indicatif de la qualité.

·         Concernant les antennes verticales, une J-Pole 6/8 à 2,5 mètres du sol ou une demi-onde sans radians à 4,5 mètres du sol offrent de bonnes performances avec un angle de rayonnement idéal proche de 15°. La 5/8 onde est l'antenne la plus courante pour le DX et nécessite d'être placée plus haut. La 1/4 onde verticale, rarement utilisée en DX, peut être efficace mais exige une installation soignée. Ces deux dernières appartiennent à la catégorie des GP (Ground Plane) et comprennent un plan de sol artificiel, les radians. Les GP bien placées en hauteur, sans obstacles et correctement ajustées, sont très performantes pour le DX. Évitez de placer des surfaces métalliques près de l'antenne, car cela pourrait perturber son fonctionnement, modifier l'angle de rayonnement et compliquer l'ajustement du ROS.

·         L'antenne directive à polarisation horizontale la plus célèbre et la plus répandue est la Yagi, également appelée beam.
Le nombre d'éléments commence à deux, nécessitant au minimum un élément rayonnant et un réflecteur, le troisième élément étant un directeur si ajouté.
Chaque élément supplémentaire augmente la directivité, rendant l'antenne plus précise ou "pointue".

·         Une antenne à polarisation horizontale atténue considérablement les QRM. La polarisation dépend de la position du point d'alimentation ;
si ce point est sur le côté horizontal, la polarisation sera horizontale.
Des modèles comme la quad-cubical et la delta loop gagnent en popularité, mais ils nécessitent plus d'espace et sont encombrants, tant verticalement qu'horizontalement, à l'instar des antennes cadres.

·         Pour manœuvrer une antenne directive, il est conseillé d'utiliser un rotor permettant de l'orienter dans la direction voulue. Il est important de choisir un modèle de rotor capable de supporter la charge axiale et équipé d'un frein pour renforcer le système d'engrenages contre les rafales de vent.

·         De même, vous aurez besoin d'une carte azimutale pour orienter précisément votre antenne.
Idéalement, cette carte devrait être centrée aussi près que possible de votre position réelle (QTH).
Habituellement, elles sont centrées sur Paris ou le centre de la France métropolitaine.

·         Il est possible de créer en ligne une carte azimutale centrée sur votre QTH exact, pour cela, il est nécessaire de connaître Locator de votre QTH.
Voici deux liens utiles (en anglais mais faciles à utiliser) :
https://www.voacap.com/qth.html
https://ns6t.net/azimuth/azimuth.html

·         La carte sera au format PDF, utilisable sur ordinateur ou imprimable.

·         Concernant le choix de l'antenne, une bonne option est l'antenne filaire.
Le dipôle ou doublet est le plus connu, très économique, simple à fabriquer, peu encombrant et résistant au vent.
Il peut être utilisé en polarisation verticale ou horizontale.

·         Internet fourmille de schémas et d'instructions pour la fabrication et le réglage de l'antenne.
Peu importe l'antenne choisie, l'ajustement du ROS est essentiel et très important. Portez donc une attention particulière à bien régler le ROS en recherchant la valeur la plus basse possible, tant pour la performance de l'antenne que pour le fonctionnement de l'émetteur.
Un taux de ROS trop élevé peut surchauffer l'émetteur et endommager l'étage final, ce qui entraînerait une panne de l'émetteur.
En termes familiers, on dirait "le P.A. a grillé".

·         Si vous disposez d'une antenne verticale et d'une antenne horizontale, vous pouvez installer un commutateur pour alterner entre les deux. Ne sous-estimez pas l'importance de la qualité des accessoires ajoutés à votre ligne d'antenne HF, car ils ont un impact significatif sur l'efficacité de la transmission et la clarté de la réception.

·         Pour améliorer l'écoute et filtrer les interférences telles que les QRM, QRN et autres bruits indésirables, les filtres "ANL/NB" sont disponibles sur le TX.
Vous pouvez également ajouter un haut-parleur externe équipé d'un atténuateur ou de filtres offrant une séparation plus précise de la bande passante audio, ce qui est souvent plus efficace.

·         Les haut-parleurs ont généralement un diamètre de 100 à 120 mm et offrent une gamme audio plus étendue.
L'utilisation d'un casque avec une bonne isolation acoustique peut aussi être une bonne alternative.

·         Un filtre secteur peut être installé sur la ligne d'alimentation de 220 volts pour réduire certains bruits et interférences provenant d'appareils électroménagers, de systèmes domotiques ou de dispositifs multimédias mal conçus.
Je ne discuterai pas des amplificateurs HF, car c'est à vous de décider de leur utilisation.
L'essentiel est de réaliser une bonne installation et, surtout, un ajustement précis de l'antenne.


Bon DX, 73 51 de 14KM1407 Op Fernand.