Texte à méditer :   S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a aucun de problème.   
Vous êtes ici :   Accueil » FAQ

FAQ

 Guide Cibi
  • Sur certains postes Cibi mobile ou base, *
    il y a peut-être une fonction ROS-mètre incorporée au TX.

    Néanmoins pour plus de précision,
    je vous conseille d’en avoir un externe avec Wattmètre pour effectuer
    ou surveiller le réglage de l’antenne.
    Cet appareil se branche en série entre le TX et l’antenne
    et nécessite un cordon avec 2 PL mâle/mâle d’environ 30 cm.

    A ce stade-là, il ne vous reste plus qu’à choisir l’antenne.
    C’est un équipement très important pour la station, mais malheureusement,
    son choix est conditionné par son encombrement, l’environnement
    et le budget qui est souvent lié à sa qualité. 

  • Pour ce qui est des verticales, une antenne J-Pole 6/8 à 2,5 m du sol
    ou une antenne 1/2 onde sans radians à 4,5 m du sol fonctionnent bien avec un angle de tir idéal proche des 15°.
    La 5/8 est l’antenne la plus répandue pour le DX.
    Elle demande à être plus en hauteur. La 1/4 onde verticale très peu utilisée en DX peut avoir un bon rendement, mais demande une installation plus méticuleuse.
    Ces 2 dernières sont de la catégorie des GP ( Ground Plane)
    et sont constituées d’un plan de sol artificiel, ce sont les radians. Les GP installées en hauteur, bien dégagées
    et bien réglées sont très efficaces pour le DX.
    Dans tous les cas, évitez des surfaces métalliques à proximité de l’antenne,
    cela peut altérer le fonctionnement, modifier l’angle de tir et rendre difficile le réglage du ROS.

    L’antenne polarisation horizontale directive la plus connue
    et répandue est la yagi ou nommée également beam.
    Le nombres d’éléments commence à 2.
    Il faut en effet un élément rayonnant et un réflecteur, l’éventuel 3eme élément est directeur. L’ajout d’un élément augmente la directivité et plus il y a d’ éléments plus la directivité est précise,
    on dit aussi pointue.

    Une antenne polarisation horizontale réduit fortement les QRM. La polarisation de l’antenne dépend de la position du point d’alimentation.
    Si celui-ci est situé sur un côté horizontal,
    la polarisation sera horizontale. 
    La quad-cubical, la delta loop sont des modèles de plus en plus utilisés,
    mais elles demandent beaucoup plus de place et leur encombrement
    est important, aussi bien dans le sens vertical qu’en horizontal,
    comme les antennes cadres.

  • Pour utiliser une directive il est préférable d’avoir un moteur
    permettant de la diriger dans la direction souhaitée.
    Pensez à choisir un modèle de moteur qui supporte bien la charge dans l’axe et ayant un frein pour aider le système d’engrenages à tenir bon
    en cas de coups de vent.

    Également,​​​​​​​

    il vous faudra une carte azimutale permettant de guider l’orientation de l’antenne vers un point précis. 
    Cette carte doit-être de préférence centrée au plus proche de votre QTH réel.
    La plupart du temps, elles sont centrées, soit sur Paris soit sur le centre de la France métropolitaine

    Il est possible de réaliser sur le net une carte azimutale centrée sur votre QTH exact,
    il vous est nécessaire de connaître votre QTH LOCATOR.
    Voici les deux liens nécessaires (en Anglais mais facile d’ utilisation).
    https://www.voacap.com/qth.html
    https://ns6t.net/azimuth/azimuth.html
    Elle sera au format PDF, utilisable sur PC ou à imprimer.
    Voir ci-contre une carte en exemple, centrée sur CAEN, locator IN99te
    .

    Dans le choix de l’antenne,
    une bonne alternative est l’antenne filaire.
    La plus connue est le dipôle ou doublet,
    très économique, facile à réaliser,
    peu encombrante et très résistante au vent.
    Elle est utilisable en polarisation verticale ou horizontale.

    Le net regorge de croquis et d’instructions permettant sa réalisation et son réglage.
    Quel que soit l’antenne, le réglage du ROS est indispensable et très important.
    Apportez donc une attention particulière à la bonne réalisation de ce réglage en cherchant la valeur
    la plus basse possible, autant pour la performance de l’antenne que pour le fonctionnement du TX.
    Un rapport d’onde stationnaires trop élevé peut faire surchauffer le TX et endommager l’étage final,
    ce qui mettra le TX en panne. En termes courants bien connus ” le P.A a claqué “.

  • Les accessoires : 
    Comme déjà cité précédemment, l’ajout d’un ROS-mètre avec Wattmètre est recommandé.
     

    Si vous possédez une antenne verticale et une horizontale,
    vous pourrez mettre un commutateur permettant de passer de l’une à l’autre.
    Ne négligez pas la qualité de tous les accessoires ajoutés sur la ligne d’antenne HF,
    ils influent beaucoup sur l’efficacité de la transmission et la qualité de la réception.

    Pour une meilleure écoute et pouvoir filtrer les QRM, QRN
    et autres parasites audio, il existe sur le TX des filtres “ANL / NB”
    et vous pouvez ajouter un haut parleur externe pourvu d atténuateur
    ou de filtres avec un découpage de la bande passante audio plus précis
    et souvent plus efficaces.

    Les diamètres de HP avoisinent souvent les 100~120 mm
    et couvrent un plus large spectre audio.
    L’utilisation d’un casque avec une bonne isolation phonique
    peut être également une solution.

    Un filtre secteur peut être ajouté sur la ligne d’alimentation 220 volt pour limiter certains grésillement, parasites en provenance d’électroménager, domotique ou multimédia mal conçu. 
    Je ne parlerai pas des Ampli HF, le choix d’en utiliser ou pas vous reviens.
     Le plus important étant une bonne installation et surtout un bon réglage de l’antenne.

    Bon DX , 73 51 de 14KM1407 Op Fernand
     ​​​​​​​